Réfugiés, Europe et mondialisation: conférence à Toulouse le 8 juin

Réfugiés, Europe et mondialisation: réalités et perspectives

Comment les politiques migratoires jordaniennes entravent le droit des réfugiés syriens à quitter leur pays en guerre

avec David Lagarde
cartographe et doctorant en géographie à l’Université Jean-Jaurès

Cette première présentation apportera un éclairage sur la gestion des flux de réfugiés à partir d’une échelle locale, en prenant comme exemple le cas des réfugiés syriens de Jordanie. Il s’agira de revenir sur l’évolution du nombre des arrivées de Syriens dans ce pays depuis le début de l’exode en 2011, ainsi que sur les outils adoptés par les autorités du pays d’accueil afin de gérer l’arrivée d’une nouvelle population de réfugiés (ouverture de camps de transit et d’installation, militarisation progressive de la frontière). Cela permettra de montrer les conséquences directes du durcissement des politiques migratoires jordaniennes sur les parcours des réfugiés entre la Syrie et la Jordanie.

Vers une politique de l’hospitalité

avec Jean-Pierre Cavalié
ancien délégué national de la Cimade Sud-est et bénévole de réseaux d’hospitalité

La plupart des États mettent en place des politiques migratoires ouvertement xénophobes, violentes et contraires à l’état de Droit. Pourquoi ? Elles sont directement liées à l’évolution de notre système économique et à la crise de notre modèle politique. Ces politiques reposent sur la séparation entre « migrants économiques » et « réfugiés politiques » qui n’est plus légitime et représentent une véritable impasse. Face à elles, depuis le printemps 2015, nous voyons monter au sein des populations des pays occidentaux, notamment, un fort mouvement en faveur de l’hospitalité qui pourrait devenir le coeur et l’éthique d’une alternative sociétale pour la France, pour l’Europe et pour le monde globalisé.

Jeudi 8 juin à 20h30
à la salle du Sénéchal
17 rue de Rémusat - 31000 Toulouse

Entrée libre.

Les amis du monde diplomatique, Attac Toulouse ; le Cercle des Voisins.